"ACCRA 2018" : SUR LES PAS DE NKRUMAH!

MOTION DE REMERCIEMENTS ET DE FELICITATIONS

Dans le cadre du processus préparatoire de l’organisation du premier congrès des Etats africains unis en espace d’une génération, le Comité d’Initiative International Provisoire du Mouvement Fédéraliste Pan Africain (MFPA) a organisé en partenariat avec le Kwame Nkrumah Pan-african Center (KNAC), la commémoration des 60Ans de la 1er Conférence panafricaine de tous les peuples africains tenue en 1958, au Ghana, sous l’impulsion de Kwame Nkrumah.

La rencontre "d'Accra 2018", qui commémore ces 60Ans, du 8 au 13 décembre 2018, a été suivie de la réunion de structuration et l’élection du Comité International Préparatoire (CIP) du Premier Congrès Fédéraliste Pan Africain. 

Ce double événement qui a regroupé des centaines de délégués venus de toutes les régions d’Afrique et de sa diaspora (Européenne, Américaine, des pacifiques, des caraïbes) et d’une caravane dénommée Caravane Thomas Sankara, composée de plus deux Cents de jeunes venant surtout des pays de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Nord, en hommage à cet autre Grand Africain, Thomas Sankara qui reste un symbole pour la jeunesse panafricaine.

La Conférence d’Accra 2018 a enregistré avec satisfaction l’implication totale de l’ensemble des Comités d’Initiatives Nationaux (CIN) et des Comités d’Initiative Régionaux (CIR) dans le processus préparatoire jusqu'à la tenue des travaux.

 Le format proposé par le Comité d’Initiative International Provisoire(CIIP) de même que les thèmes discutés en ateliers, ont essentiellement été articulés autour de la question centrale de « Africa Must Unite, - L’Afrique doit s’unir : une mission pour notre génération ».

Ainsi, les différents thèmes discutés en ateliers constituent à la fois un vivier théorique devant servir de boussole dans le cadre de la création des « Etats Africains unis dans moins d’une génération » et un argumentaire qui devra documenter la feuille de route du CIP. Ceci illustre à suffisance, l'engagement et la volonté du CIIP, à relever à la fois le double défi, de revisiter l’histoire du mouvement panafricaniste et de placer l’ensemble des participantes et participants au cœur du combat de la construction des Etas Africains Unis.

Dans ce cadre, autant la journée de commémoration des 60 ans de la 1ere Conférence panafricaine de tous les peuples africains fut un franc succès, tant du point de vue du niveau de représentation et de la qualité des débats, que du caractère massif et divers, que de la teneur des   tables rondes organisées à cette occasion.

Cette rencontre de très haute portée historique marquée par la présence des plus hautes autorités Ghanéennes dont le président Nana Akufo-Addo, des Représentants de certains Chefs d’Etats de la sous-région, et de l’ensemble de la Direction du CIIP, marquera un tournant décisif dans le processus de construction des Etats Africains Unis dans moins d’une génération.

Il faut cependant, regretter la faible présence de certains Invités de haut niveau qui étaient attendus, mais aussi les difficultés logistiques en raison du budget qui n’était pas totalement bouclé.  A noter aussi la faible présence des délégués des pays de l’Afrique du Nord, hormis la Tunisie. Ces manquements logistiques méritent notre autocritique et une évaluation sans complaisance du processus.

Malgré tout, il faut saluer les succès enregistrés au cours de nos travaux en raison de l’implication sans faille de chacune et de chacun d’entre nous, de la détermination du CIIP et de l’engagement des jeunesses, mais aussi et surtout de la présence de qualité et certaines séniors et Champions et Ambassadeurs, qui ont été depuis toujours à nos côtés, parmi lesquels, le Général Mamadou Mansour Seck du Sénégal, le Prof Abdoulaye Bathily du Sénégal et le Pr Adama Samassekou du Mali, qui ont effectué le déplacement d’Accra.  

Ainsi, en raison du succès qu’a connu la rencontre d’Accra 2018, la Conférence remercie très sincèrement leurs Excellences, les Présidents Nana Akufo-Addo du Ghana, Marc Roch Christian Kaboré du Burkina Faso, Ibrahim Boubacar Keïta du Mali et Macky Sall du Sénégal, le Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal, Monsieur Moustapha Niasse, Monsieur Mansour Cama de la CNES(Sénégal), et toutes les autres personnalités africaines pour leurs précieux soutiens à la fois moraux comme logistiques. Sur un autre registre, la conférence et le CIIP ont en outre, réaffirmé leur remerciement au ¨Président Macky Sall, pour le soutien à la fois moral et matériel qui a permis la tenue victorieuse de la conférence d’Accra.

Fort de tout ce qui précède, les participants la conférence d’Accra, considérant :

ü  L’accueil chaleureux, dont a fait l’objet l’ensemble des   délégations ;

ü  La parfaite organisation de cette conférence historique et la qualité des travaux y afférents ;

ü  Le niveau de la participation dans les ateliers de travail et les problématiques qui y ont été traitées ;

ü   L’implication physique, intellectuelle de nos "Champions" ainsi que celle des délégations de haut niveau venant du Mali, du Burkina, du Sénégal, et de la diaspora ;

v  Félicite vivement et sincèrement le KNAC, avec à sa tête, la sœur Samia Nkrumah et toute son équipe, qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de la rencontre ;

v  Encourage le CIP nouvellement installé à partir des acquis du CIIP pour relever les défis présents et futurs inhérents au pilotage d’un pareil processus ;

v  Adresse ses vifs remerciements au gouvernement et au peuple Ghanéens pour la marque d’attention, de soutien et de disponibilité ;

v  Félicite le frère Mamadou Mignane Diouf et tous les autres membres de sons équipe du CIIP pour tous les efforts consentis et déployés pour assurer à cette conférence tout le succès attendu ;

v   Félicite le CIIP qui, pendant trois ans a travaillé d’arrache-pied pour permettre la tenue avec succès de cette conférence.

                                     Fait à Accra, le Jeudi 13 Décembre le mercredi 2018

                                                       

                                                       La conférence